Home Blog

Dordogne : un médecin condamné après la mort de son patient

0

Une médecin généraliste a été reconnue coupable du décès d’un de ses patients… après avoir prescrit un médicament auquel il était allergique.

C’est une affaire pour le moins inhabituelle. Ce mardi 19 novembre, le Tribunal de Bergerac reconnaît coupable d’homicide involontaire une médecin de Lalinde (Dordogne).

La victime est morte en 2 heures 

La spécialiste avait prescrit des anti-inflammatoires à un patient allergique à certains de ces médicaments. L’homme de 67 ans est mort un peu plus de 2 heures après la consultation. Il était suivi par la praticienne depuis 4 ans.

Le Tribunal a donc soulevé le point suivant : est-ce que la praticienne a fait preuve d’imprudence vis-à-vis de la prescription faite à son patient ? Pour le savoir, revenons quelques années en arrière.

Les faits remontent au 12 avril 2012. L’homme concerné vient consulter la généraliste pour des douleurs aux dos qu’il ne parvient pas à soigner depuis trois semaines.

Admis en consultation en fin de journée, il est accompagné par sa femme qui…

  Lire…

Chirurgien pédophile : il viole sa patiente après l’avoir opérée de l’appendicite

0

Le Dr Joël Le Scouarnec est considéré comme l’un des plus grands prédateurs sexuels du siècle. Chirurgien digestif, il sera jugé en 2020 pour viols, commis sur plusieurs fillettes hospitalisées. Au total, 250 potentielles victimes ont été identifiées et 184 plaintes ont déjà été déposées. L’une d’elle raconte avoir été violée après une opération de l’appendice.

Cette histoire hors-norme pourrait bien être l’affaire de pédophilie la plus importante, jamais vue en France. Le Dr Joël Le Scouarnec, chirurgien digestif en Charente-Maritime, est incarcéré depuis mai 2017 et doit être jugé début 2020 pour agressions sexuelles et viols commis sur de nombreuses jeunes patientes.

Selon un récent communiqué de Laurent Zuchowics, procureur de la République de La Rochelle, 250 potentielles victimes ont été identifiées, parmi lesquelles 209 ont pu être auditionnées. En outre, 184 plaintes visent actuellement le chirurgien. Ce dernier avait déjà été condamné en 2005 à Vannes dans le Morbihan pour détention d’images à caractère pédopornographique.

  Lire…

Rhume : quand vous éternuez, vos germes parcourent 2 mètres !

0

Un chiffre qui fait frémir en cette période hivernale ! La distance parcourue par les germes lorsqu’une personne éternue est de deux mètres. Ces particules expulsées sont responsables de maladies infectieuses telles que les rhumes, grippe, varicelle ou encore la rougeole.

Votre voisine de table vient d’éternuer ? Aux abris ! En effet, la distance parcourue par les germes lorsqu’une personne éternue est plus longue que ce que vous pensez. Selon l’État des centres de contrôle et de prévention des maladies, éternuer sans mettre la main libère des particules jusqu’à deux mètres. En cause ? Un nuage gazeux qui les maintient en suspension.

Résultats provenant de plusieurs analyses effectuées par des scientifiques du Massachusetts Institute of Technology.

« La plupart des experts pensent que le virus de la grippe se propage principalement par ces particules produites lorsque des personnes toussent, éternuent ou parlent, explique le centre de contrôle et de prévention des maladies. Ces gouttelettes peuvent atterrir dans la bouche ou le nez de personnes proches ou éventuellement être inhalées dans les poumons« .

Les germes se…

  Lire…

Antibiorésistance : elle sera plus mortelle que le cancer en 2050

0

La montée des “superbactéries”, qui résistent aux antibiotiques, est une véritable menace pour la santé mondiale. A l’horizon 2050, elles pourraient entraîner 10 millions de décès par an.

Antibiorésistance. Si ce mot ne semble pas très inquiétant à première vue, il devrait pourtant vous faire peur. La résistance aux antibiotiques est à l’origine de 12 500 décès chaque année en France, et tue plus que la grippe, la tuberculose et le sida réunis. L’OMS l’a d’ailleurs identifiée comme l’une des dix plus grandes menaces pour la santé mondiale.

En cette semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques, le moment est donc bien choisi pour rappeler qu’ils ne sont pas automatiques. Car si leur consommation tend à baisser en France, elle reste encore largement trop élevée, selon un rapport officiel publié ce lundi et présenté par l’ANSM.

1 199 tonnes d’antibiotiques vendus en France en 2018

En 2018, pas moins de 728 tonnes d’antibiotiques destinés à la santé humaine et 471 tonnes destinées à la santé

  Lire…

Psoriasis inversé : qu’est-ce que c’est ?

0

Le psoriasis inversé (ou psoriasis des plis) est un psoriasis qui se développe au niveau des plis de la peau. En raison de cette localisation, il n’a pas le même aspect que le psoriasis classique et il n’est donc pas recouvert de squames épaisses. En cas de psoriasis inversé, quels sont les symptômes ? Les causes ? Les traitements possibles ? Les traitements du psoriasis classique sont-ils aussi efficaces sur cette forme particulière ? C’est ce que nous allons voir.

Psoriasis inversé : la définition

Le psoriasis est une affection dermatologique auto-immune très répandue. Cette maladie touche différents endroits du corps, lorsqu’elle se localise sur les plis du corps, on l’appelle « psoriasis inversé » ou « psoriasis des plis »

Quels sont les symptômes du psoriasis inversé ?

Le psoriasis inversé se présente sous forme de plaques aux contours arrondis et bien marqués. Ces plaques sont de couleur rouge et peuvent présenter des écailles ou « squames« .

Le psoriasis peut atteindre une ou plusieurs zones du corps. Le plus souvent, on retrouve le psoriasis sur le cuir chevelu, le visage, les coudes, les ongles, les genoux, la région génitale et les pieds (en particulier la plante des pieds).

Lorsque les plaques de…

  Lire…

Actifed, Nautamine… leurs graves effets secondaires inquiètent les experts

0

Des allergologues canadiens mettent en garde contre les antihistaminiques H1 à base de diphénhydramine, à l’origine de surdoses et de graves effets secondaires. En France, on trouve cette molécule dans l’Actifed Rhume et la Nautamine.

Un médicament en vente libre ne signifie pas qu’il n’est pas dangereux. C’est notamment la raison pour laquelle les experts ont récemment demandé le retrait du paracétamol et de l’ibuprofène des rayons de nos pharmacies. Désormais, c’est une autre molécule qui inquiète : la diphénhydramine. On la retrouve notamment dans l’Actifed et la Nautamine.

Les antihistaminiques H1 de première génération, moins sûrs que leurs successeurs

Les experts de la Canadian Society of Allergy and Clinical Immunology (CSACI) viennent de publier une prise de position dans leur journal officiel. Après avoir étudié leurs bénéfices et leurs risques, ils affirment que les antihistaminiques H1 de nouvelle génération sont plus sûrs que leurs prédécesseurs de première génération, et devraient donc être utilisés en premier recours dans le traitement des rhinites allergiques et de l’urticaire….

  Lire…

Un homme se suicide après avoir pris un médicament anti-calvitie !

0

La prise d’un médicament anti-calvitie aurait entraîné de violents effets secondaires chez trois hommes. L’un d’entre eux se serait même suicidé.

Existerait-il un lien entre la prise de finastéride, principe actif d’un médicament anti-calvitie, et les troubles ressentis par trois hommes ? C’est ce que la justice est en train d’étudier, suite au suicide de l’un d’entre eux.

Une enquête est en cours sur les causes du suicide

Mardi, le tribunal de grande instance de Nanterre, saisi en référé par deux hommes et la famille d’un troisième, décédé en 1996, a demandé que ces expertises soient menées sous un « délai de huit mois à compter de l’avis de consignation », précisent les décisions dont l’AFP a obtenu copie.

Le collège d’experts devra notamment décider si “le dommage survenu et ses conséquences étaient probables, attendus et redoutés » chez ces patients, et s’il résulte du médicament consommé qui aurait porté atteinte “à l’intégrité physique et/ou psychique » de ces derniers.

Le laboratoire américain

  Lire…

Monoxyde de carbone : une centaine de décès chaque hiver

0

Alors que le grand froid signe son retour, l’Agence Régionale de Santé Grand Est alerte sur les risques du monoxyde de carbone. Chaque hiver, on recense une centaine de décès dus à ce type d’intoxications. L’Agence appelle à surveiller et entretenir vos appareils de chauffage.

Chaque hiver, l’intoxication au monoxyde de carbone fait des milliers de victimes : 5000 par an, dont une centaine de décès. C’est la première cause de mortalité par intoxication en France. En effet, ce gaz indolore est aussi incolore et non irritant. Il est donc indétectable sans appareil de mesure. « Les intoxications liées à ce gaz résultent le plus souvent d’un dysfonctionnement des appareils à combustion et/ou d’un défaut d’aération des locaux où ils sont utilisés », explique l’Agence Régionale de Santé (ARS) de la région Grand Est, le 6 novembre dernier.

  Lire…

Une machine à laver propage une bactérie dans une maternité !

0

Selon un rapport, de dangereuses bactéries ont été dépistées sur une machine à laver dans une maternité. Elles pourraient causer des infections mortelles.

Des bactéries mortelles sur le linge des nouveaux-nés

C’est en Allemagne que s’est produit cette découverte alarmante.

Selon un rapport publié dans le journal Applied and Environmental Microbiology, une banale machine à laver est à l’origine de la propagation d’une bactérie appelée Klebsiellaoxytoca. Cette dernière est connue pour causer des infections urinaires et pulmonaires pouvant être mortelles.

Or, 14 enfants admis à la maternité ont été positifs au test de la bactérie Klebsiellaoxytoca entre les mois d’avril 2012 à mai 2013. 13 nouveau-nés porteurs du virus se trouvaient en soins intensifs néonatals et un enfant était quant à lui dans le service de pédiatrie.

Le problème ? La machine à laver se trouvait juste à côté de ces jeunes patients.

Toutefois, au-delà de la proximité de la machine, on peut se poser la question…

  Lire…

Les traitements pour booster la testostérone peuvent causer des caillots sanguins

0

Une nouvelle étude alerte sur les dangers de certains traitements qui visent à booster la testostérone. Ces derniers doublent le risque de caillots sanguins. Un phénomène mortel qui épaissit le sang et bouche les artères.

Cette nouvelle découverte devrait inciter les hommes à réfléchir à deux fois avant de se faire prescrire un traitement favorisant la testostérone. En Amérique, 1 million de patients étaient concernés l’année 2016.

La testostérone est l’hormone sexuelle mâle (androgène) la plus importante : elle est nécessaire pour maintenir une fonction sexuelle normale chez l’homme. Pour lutter contre les effets du vieillissement, de nombreux hommes se font prescrire des médicaments pour booster leur testostérone (Viagra®, Cialis®, Levitra®…). Ils permettent de maintenir une érection en augmentant l’afflux sanguin du pénis. En revanche, ils ne stimulent pas la libido.

Une étude menée par des chercheurs de l’Université du Minnesota (Minneapolis, USA) vient de faire le lien entre les traitements boosteurs de testostérone et l’apparition de caillots sanguins

  Lire…

Popular Posts

My Favorites

On sait enfin pourquoi certaines personnes enchaînent les aphtes

Les ulcères buccaux (dont les aphtes font partie) s’immiscent au sein de notre bouche et s’avèrent source ...