SHARE

La cheville est l’une des articulations les plus sollicitées du corps humain. Composée de ligaments, de tendons et de structures osseuses, la cheville est parfois le siège de douleurs. Entorse, arthrose, fracture… Le point sur ces trois atteintes possibles de la cheville.

Douleur à la cheville : l’entorse

L’entorse est une lésion traumatique qui survient en cas d’élongation ou de rupture d’un ou plusieurs ligaments. Pour rappel, le ligament est un faisceau fibreux qui relie les os d’une articulation entre eux. Ce sont des bandes de tissus courtes et très peu extensibles. Lorsqu’elles s’allongent, on parlera de foulure. Lorsqu’elles se rompent, c’est l’entorse. Cette atteinte articulaire se manifeste alors par une douleur d’intensité variable et par l’apparition d’un œdème plus ou moins important selon la gravité du traumatisme.

Douleur à la cheville : l’arthrose

Comme toutes les autres articulations, les chevilles peuvent être confrontées à une usure prématurée du cartilage qui les compose et qui permet d’amortir les chocs. Si elle n’est pas la plus courante des formes arthrosiques, l’arthrose de la cheville occasionne pourtant d’importantes douleurs articulaires qui peuvent, à terme, altérer la marche. Les sportifs ou les…  Lire…