SHARE

Listéria, E.Coli, Salmonelle… Ces bactéries tant redoutées se cachent dans votre maison, même dans des endroits où vous ne les attendez pas. Voici les pires nids à microbes de votre maison et surtout les bons réflexes pour éviter les infections, selon le Pr Stéphane Gayet, infectiologue au CHU de Strasbourg.

Le monde vivant bactérien présent sur terre comporte au bas mot des millions d’espèces et probablement bien plus. Sur ces quelques millions d’espèces bactériennes, entre 100 et 150 sont connues comme pathogènes pour l’Homme. Un microorganisme est qualifié de pathogène, s’il est capable de contribuer à une infection chez l’Homme.

« On préfère parler d’espèces potentiellement pathogènes, car il y a encore des différences au sein de chaque espèce bactérienne, nous explique le Pr Stéphane Gayet, infectiologue au CHU de Strasbourg. Au sein d’une espèce bactérienne, potentiellement pathogène, comme le staphylocoque doré (genre Staphylococcus, espèce aureus) par exemple, il existe des souches très pathogènes et au contraire des souches peu pathogènes ».

Parmi les quelque 100 à 150 espèces bactériennes potentiellement pathogènes, la très grande majorité a pour réservoir le corps humain. « C’est là une notion fondamentale largement ignorée, y compris chez les…

  Lire…