SHARE

Une étude australienne révèle que le nombre d’empoisonnements au paracétamol a fortement augmenté au cours des dix dernières années. Plus de 95 000 hospitalisations ont été recensées dans le pays.

Le nombre d’empoisonnements au paracétamol est à la hausse. Une étude australienne montre, en effet, une hausse des problèmes de santé liés à ce médicament dans le pays, au cours des dix dernières années. Ces observations ont été publiées dans le Medical Journal of Australia.

Le paracétamol est l’un des analgésiques les plus utilisés

Une équipe de chercheurs de l’Université de Sydney a constaté un nombre croissant d’empoisonnements au paracétamol en Australie, au cours de la dernière décennie. Des complications liées à un dépassement de la dose quotidienne recommandée, et entraînant de graves lésions du foie chez les patients concernés.

Le paracétamol, indiqué en cas de fièvre ou de douleur, est l’un des analgésiques les plus couramment utilisés en Australie – lieu où la recherche a été réalisée – mais aussi dans l’hexagone. Les Français sont même les plus…

  Lire…