SHARE

Hygiène dentaire et santé du cœur pourraient être étroitement liées. Une récente étude vient de révéler que perdre ses dents pourrait augmenter le risque de développer une maladie cardiovasculaire.

Avoir les dents qui tombent n’est généralement pas bon signe. Le plus souvent, c’est la conséquence d’un problème sous-jacent, comme une carie non-traitée ou une parodontite. Mais cela pose un autre problème. Perdre ses dents pourrait, en effet, augmenter vos risques de développer une maladie cardiovasculaire. C’est ce que révèle une nouvelle étude, présentée lors de la conférence annuelle de l’American College of Cardiology au Moyen-Orient.

28 % des personnes édentées ont une maladie cardiovasculaire

Si le lien entre les maladies buccales et les problèmes cardiovasculaires a déjà été étudié, leur relation de cause à effet est encore mal connue. Les chercheurs ont donc procédé à une analyse secondaire du Système de surveillance des facteurs de risques comportementaux de 2014, qui portait sur la perte de dents ne faisant pas suite à un traumatisme…

  Lire…