SHARE

Selon une nouvelle étude, une baisse significative de revenu entraîne des problèmes de réflexion chez les jeunes adultes et impactent également leur cerveau.

Selon une étude publiée dans Neurology®, les jeunes adultes dont le revenu annuel diminue de 25 % ou plus risquent davantage d’avoir des problèmes de réflexion, de mémoire… et des troubles du cerveau. 

La baisse de revenu nuit à la santé

Selon Adina Zeki Al Hazzouri, PhD, professeure assistante d’épidémiologie et principale auteure de l’étude « la volatilité des revenus est à un niveau record depuis le début des années 1980 et il est de plus en plus évident qu’elle pourrait avoir des effets pervers sur la santé ».

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont mené une étude pendant plus de 30 ans, sur près de 3 287 personnes âgées de 23 à 35 ans. Les participants ont déclaré le revenu annuel de leur ménage avant impôt tous les trois à cinq ans pendant 20 ans, de 1990 à 2010. Ils ont également examiné la fréquence des baisses…

  Lire…