SHARE

À l’affiche du documentaire « Haut les filles », Brigitte Fontaine évoque publiquement ses avortements clandestins et surtout, le viol par un médecin qu’elle a subi dans les années 50. Un drame qui aura marqué sa vie au fer rouge.

Elle raconte avoir toujours voulu se battre pour la cause des femmes. Et pour cause, un bon nombre des textes de Brigitte Fontaine sont des appels à la révolte. “J’ai décidé de me venger, moi et mon sexe. J’ai compris que mon arme serait l’écriture”, clame-t-elle face à nos confrères de Télérama.

À 80 ans, cette icône du rock et de la poésie française se consacre tout autant aux causes féminines. Aujourd’hui, Brigitte Fontaine est l’héroïne de Haut les filles, de François Armanet, documentaire dédié au quotidien des artistes féminines dans l’univers du rock.

Ce n’est pas un hasard si l’octogénaire voue un tel engagement dans l’égalité des sexes. Brigitte Fontaine s’exprime sur “les horreurs” qu’elle a vécues dans les années 50. La jeune femme qu’elle était a subi un viol après avoir avorté clandestinement.

“Le médecin m’a violé après l’…

  Lire…