SHARE

Mardi, le géant pharmaceutique Johnson & Johnson à été condamné à payer huit milliards de dollars pour n’avoir pas prévenu qu’un de ses médicaments faisait pousser la poitrine chez les hommes.

Une amende de 8 milliards de dollars

Une lourde amende.

Johnson & Johnson et sa filiale Janssen Pharmaceuticals doivent payer une amende de huit milliards de dollars suite à la plainte d’un patient prénommé Nicholas Murray. Il a affirmé que le médicament Risperdal, prescrit pour traiter la schizophrénie et les troubles bipolaires, lui avait fait pousser la poitrine.

Le géant pharmaceutique a répondu à cette condamnation : “La somme est « grossièrement disproportionnée » par rapport au dédommagement initial fixé à 680.000 dollars”. L’entreprise est « convaincue que cette décision sera modifiée et va immédiatement demander à ce que ce verdict excessif et injustifié soit écarté « .

Le géant pharmaceutique a affirmé que le tribunal avait porté atteinte aux droits de la défense, en l’empêchant notamment de verser au dossier des « éléments clés » sur l’…

  Lire…