SHARE

Un trafic d’enfants d’une grande ampleur vient d’être démantelé au Nigeria. Les autorités viennent de libérer 19 jeunes filles enceintes âgées de 15 à 28 ans, dont les bébés devaient être vendus.

Le pire a pu être évité pour 19 jeunes filles africaines. La police de Lagos (Nigeria) vient d’annoncer ce lundi qu’un trafic d’enfants semblable à une usine à bébés a été démantelé. Les victimes étaient âgées de 15 à 28 ans.

« La plus âgée a 28 ans, mais la plupart sont des adolescentes de 15 ans, explique Bala Elkala, porte-parole de la police de Lagos. Elles étaient enceintes et retenues dans ce lieu en attendant leur accouchement« .

Les bourreaux ? Deux prétendues infirmières qui les retenaient contre leur gré et se chargeaient de vendre leurs nouveau-nés.

  Lire…