SHARE

Dans leur forme la plus invalidante, les acouphènes peuvent engendrer des troubles du sommeil et de la concentration, de l’anxiété, voire une dépression. À l’heure actuelle, les traitements n’en sont qu’au stade de la recherche. Mais un nouvel appareil très prometteur vient de faire ses preuves, puisqu’il réduit ces bruits parasites pour près de 67 % des patients.

Des scientifiques de l’entreprise Neuromod Devices Limited, travaillant en partenariat avec une équipe internationale de chercheurs, vient de dévoiler les résultats encourageants d’un essai clinique, testant un dispositif de stimulation non-invasif pour traiter les acouphènes. Dans un article publié dans la revue Science Translational Medicine, ils décrivent plus précisément le fonctionnement de cet appareil.

Acouphène : un bruit fantôme très incommodant

L’Inserm définit les acouphènes comme “des bruits générés spontanément dans la voie auditive, sans qu’ils proviennent de l’extérieur”. Il peut s’agir de sifflements, de grésillements ou de bourdonnements, survenant dans une seule ou dans les deux oreilles. D’après le site de l’Assurance maladie, ils font souvent suite à des traumatismes acoustiques répétés (musique trop forte, explosion…), ou simplement au vieillissement de l’oreille….

  Lire…