SHARE

Sur les côtes du Pas-de-Calais, de la Manche, de la Bretagne et d’Occitanie, des algues prolifèrent et contaminent de nombreuses plages. Les autorités alertent sur leur risque de “toxicité”.

“Avec le soleil et la chaleur, les micro-algues, parfois toxiques, prolifèrent le long du littoral, depuis Sète jusqu’à Boulogne-sur-Mer en passant par la pointe bretonne”, a mis en garde jeudi 11 juillet l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer) dans un bulletin d’alerte.

La prolifération de ces algues, aussi bien visible sur le littoral atlantique que méditerranéen, est visible sur cette carte.

Les nitrates que les agriculteurs déversent en trop grande quantité et qui finissent dans les cours d’eau, puis dans la mer, sont montrés du doigt et portés responsables de cette prolifération anormale.

Plusieurs plages du littoral interdites

“Il faudrait un train de camions pour tout retirer”, s’est exclamé Christian Picot auprès de l’AFP, chargé de coordonner l’enlèvement des algues qui colonisent la Manche. À Gatteville-le-Phare, la maire, a même dû…

  Lire…