SHARE

En cas de canicule, les conditions de travail peuvent s’avérer pénibles. Quelles sont vos droits en tant que travailleurs, et quelles sont les obligations des employeurs ? On fait le point.

Mauvaise nouvelle pour ceux qui espéraient manquer quelques jours de boulot, pour éviter d’affronter la canicule. En effet, le code du travail n’autorise pas les salariés à cesser leur activité en raison des températures trop élevées.

L’entreprise doit protéger la santé des employés, selon le Code du travail

La canicule continue de réchauffer les Français, et les trajets pour se rendre au travail peuvent parfois s’avérer pénibles – que ce soit en voiture ou dans les transports en commun. Sur place, les conditions varient d’une entreprise à l’autre, bien que les plus impactées sont les personnes travaillant en extérieur. Mais la chaleur n’est pas une raison suffisante pour arrêter le boulot.

Néanmoins, l’article L412-1 du Code du travail stipule que l’employeur doit prendre “les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et…

  Lire…