SHARE

Une vaste étude américaine publiée dans la revue Alzheimer’s & Dementia, confirme que l’exposition au bruit fait partie des facteurs de risque de développer une forme de démence sur le long terme. Une étude qui a porté sur plus de 5 000 personnes âgées de 65 ans et plus. D’après les chercheurs, celles qui vivaient dans les zones les plus bruyantes avaient une probabilité de 30 % de risque plus élevée d’être atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Opportunité en santé publique à saisir

Publiée dans la revue Alzheimer’s …  Lire…