SHARE

Conduire est pour beaucoup un geste quotidien quasiment machinal. Au point qu’on oublie que cette activité nécessite d’importantes capacités de concentration et de réactivité. Or, de nombreuses maladies peuvent les entraver et se révèlent dangereuses sur la route. Le point sur les troubles qui peuvent nous transformer en danger de la route.

On a déploré 73 253 blessés et 3 488 tués sur les routes françaises il y a deux ans, selon le bilan de l’accidentalité de l’année 2018. Une vitesse excessive ou inadaptée est la première cause des drames routiers mortels (29 % des cas). Toutefois, certains troubles qui diminuent les capacités, peuvent également être pointés du doigt.

Sécurité routière : attention à votre santé

La vue, l’ouïe, mais également la réactivité… de nombreux sens entrent en action lorsqu’on est derrière le volant. La perte ou une atteinte à l’un d’eux peut avoir de graves conséquences sur la route. Toutefois, la conduite étant un pilier de l’autonomie, il n’est pas toujours facile de reconnaître la dangerosité de nos comportements routiers. Alors quand faut-il s’inquiéter ? “Quand le temps de réaction diminue, si on se fait surprendre par un événement  ou si on n’arrive pas à prendre une décision rapide face à un…

  Lire…