SHARE

En plein procès, une conductrice du bus a fait un infarctus. C’est le syndrome du cœur brisé, appelé aussi tako-tsubo. Les femmes de plus de 50 ans sont les plus touchées.

« Émotion intense »

«Sous l’effet d’une émotion intense, le cœur a eu une défaillance». C’est ce qu’a expliqué à France Bleu l’avocat de la conductrice de bus impliquée dans le drame de Millas. La conductrice a fait un infarctus en plein procès le 22 septembre dernier alors qu’elle témoignait à la barre du tribunal.

Syndrome du cœur brisé : de quoi s’agit-il ?

Le syndrome du cœur

  Lire…