SHARE

Un communiqué de l’ANSM relayé par les professionnels de santé explique que le Previscan© (fluindione) ne sera plus autorisé en traitement d’initiation à compter du 1er décembre 2018 à cause d’un risque immuno-allergique grave.

 Les modalités de prescription du médicament Previscan© (Fluidione) vont changer à compter du 1er décembre. Selon un communiqué de l’ANSM relayé le Dr Christophe Trivalle sur son compte Twitter, le traitement ne sera plus autorisé en initiation à compter du 1er décembre 2018 . « Les effets thérapeutiques de la fluindione ne permettent plus de contrebalancer les risques résultant de l’emploi de ce médicament chez les patients lors de l’initiation du traitement », expliquent les spécialistes.

  Lire…