SHARE

Une étude de l’Institut Pasteur révèle qu’une infection au Sars-Cov-2 induit des anticorps capables non seulement de neutraliser le virus mais aussi de le tuer. Et ceci que l’on soit gravement atteint ou asymptomatique. Explications.

Activation de cellules tueuses

Jusque-là, on savait que les anticorps anti-Sars-Cov-2 avaient la capacité de se fixer sur les cellules saines pour empêcher le virus d’y pénétrer. L’étude de l’Institut Pasteur montre que ces anticorps ont aussi le pouvoir de générer d’autres mécanismes de défense, dits « non-neutralisants ».

Parmi ces mécanismes : la

  Lire…