SHARE

Selon un sondage Odoxa pour France Info, France Bleu et Le Figaro, 80 % des 15-30 ans affirment avoir subi des préjudices importants liés à la crise sanitaire. Se considérant comme une « génération sacrifiée », plus d’un tiers confie avoir consulté pour des troubles psychologiques. Et ce n’est pas tout : 31 % ont constaté une aggravation de leurs conduites addictives.

Les étudiants ne voient pas le bout du tunnel

Les étudiants « ne voient pas le bout du tunnel, confirme le sondage. 80 % d’entre eux ont peur de rencontrer des difficultés pour mener à bien leurs études  Lire…