SHARE

La surmortalité due au Covid-19 affecte davantage les personnes âgées défavorisées issues des quartiers populaires. C’est le constat d’une étude de l’Insee dont les résultats seront publiés courant novembre. La densité à l’intérieur des logements serait l’un des facteurs d’explication à cette surmortalité.

Les logements pointés du doigt

La covid-19 touche davantage les personnes âgées des territoires français défavorisés. C’est le triste constat de l’étude l’Insee. Les auteurs ont comparé les indices de mortalité des …  Lire…