SHARE

Un nouveau procédé de crémation pourrait prochainement s’imposer comme une alternative écologique à l’incinération. En quoi consiste l’aquamation et où est-elle légale ? On fait le point.

Incinération, inhumation… ou aquamation ? Cette nouvelle technique funéraire, également appelée crémation sans combustion ou crémation par l’eau, gagne du terrain et séduit les personnes soucieuses de l’environnement. Elle consiste simplement à se servir de l’eau comme d’un accélérateur dans le processus naturel de décomposition d’un corps, explique le site LiveScience.


Entre 4 et 10 heures dans une eau à 93 degrés

Plus précisément, l’aquamation utilise une cuve remplie d’eau chauffée à 93°C. Celle-ci contient un excès d’éléments chimiques (des carbonates et des hydroxydes) qui va permettre l’accélération du phénomène de http://www.medisite.fr/a-la-une-quelle-est-lodeur-dun-cadavre-humain.935338.2035.html?xtor=SEC-63. L’aquamation dure en moyenne 4 à 10 heures selon le poids du corps. A la fin du procédé, seuls les os subsistent. Ces résidus osseux sont alors broyés…

  Lire…