SHARE

C’est une révélation de “grande préoccupation”, d’après les scientifiques italiens à l’origine de cette découverte sur la grossesse. Sur six placentas étudiés à l’hôpital Fatebenefratelli de Rome, quatre présentaient des microparticules de plastique. Ces résultats inquiètent les scientifiques quant à leurs conséquences sur la santé sur le long terme.

De l’environnement aux organismes vivants

C’est une première. Des chercheurs italiens ont trouvé des particules de mircoplastiques dans des placentas de femmes enceintes. Les microplastiques, particules inférieures à  Lire…