SHARE

La qualité de l’air dans le métro est moins bonne que dans la rue. Un constat vrai pour 6 grandes villes françaises. Quelles sont ces villes ? Quel est le risque pour la santé ?

Particules fines concentrées dans le métro

Le 8 juin dernier, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a alerté les autorités sur la qualité de l’air dans le métro. En effet, les concentrations de particules fines sont trois fois plus élevées sous terre que dans l’air urbain.

Six villes concernées et des millions de Français

L’Anses a mesuré la qualité de l’air dans les métros des cinq grandes agglomérations :

  Lire…