SHARE

Le 15 octobre 2018, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a publié un communiqué avertissant des risques liés à l’utilisation des téléphones portables dans la salle de bain alors que ceux-ci sont en charge. Plusieurs cas d’électrocution ont été recensés.

Au lit avant de dormir, aux toilettes, dans la salle de bain… Les téléphones portables ne nous quittent plus. Si l’on sait que leur utilisation fréquente n’est pas sans danger pour la santé sur le long terme (problèmes de vue, troubles du sommeil, douleurs articulaires, etc.), la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) nous alerte des risques immédiats liés à l’utilisation des téléphones portables dans la salle de bain, qui peuvent entraîner une électrocution lorsqu’ils sont en charge.

Plusieurs décès par électrocution à déplorer

C’est via un communiqué datant du 15 octobre 2018 que la DGCCRF révèle que plusieurs décès par électrocution ont eu lieu entre 2017 et 2018, alors que les victimes utilisaient leur portable pendant que celui-ci était en charge et que leur corps était mouillé. Si le nombre de décès lié à cette imprudence n’est pas précisé, la…

  Lire…