SHARE

Si l’eczéma chronique des mains n’est pas dangereux, il altère profondément la qualité de vie des patients, tant physiquement que psychologiquement. Des gestes simples, comme se laver ou s’habiller, deviennent très compliqués.

Maladie de peau la plus fréquente après l’acnée, l’eczéma toucherait plus de 2,5 millions de personnes en France, selon l’Association Française de l’Eczéma. Un chiffre qui a triplé durant les trente dernières années. Bien qu’elle ne mette pas la vie en danger, cette pathologie chronique a tout de même des conséquences sérieuses sur la vie des patients.

Des difficultés à accomplir des tâches simples, comme se laver ou s’habiller

Une récente enquête, menée sur 280 adultes, s’est penchée plus particulièrement sur l’eczéma chronique des mains (EMC), et ses répercussions sur la qualité de vie. Pas moins de 85 % des personnes interrogées déclarent rencontrer des difficultés à accomplir les gestes de vie courante, comme cuisiner (83 %), se laver (85 %), assurer l’entretien de son logement (87 %), conduire (70 %) ou tout simplement s’…

  Lire…