SHARE

Depuis son diagnostic en 2015, Pam Roberts, 49 ans, vit un enfer. Elle souffre du syndrome de déhiscence du canal semi-circulaire supérieur, une malformation rare de l’oreille interne qui lui a provoqué une hypersensibilité aux bruits de son propre corps – des sons émis lors de la digestion à ceux des yeux qui bougent.

Avoir des palpitations passagères peut être particulièrement gênant à cause de la sensation pénible d’ “entendre son cœur battre”. Mais imaginez-vous le vivre 24 heures sur 24 et devoir supporter en plus les bruits de vos intestins lors de la digestion  et ceux de vos yeux à chaque mouvement oculaire. C’est le cas de Pam Roberts : cette Anglaise de 49 ans souffre du syndrome de déhiscence du canal semi-circulaire supérieur, une malformation rare de l’oreille interne qui la rend hypersensible aux bruits de son propre corps.

“Ça m’affecte mentalement et me rend déprimée”

Aussi appelé syndrome de Minor, cette affection dont l’origine est inconnue a causé la formation d’un trou entre son cerveau et son oreille interne. Elle est ainsi obligée de vivre en permanence avec l’écho des sons émis par son corps, notamment de sa voix (phénomène appelé otophonie). Un enfer pour elle, depuis son diagnostic en 2015 : “Ce qui est le plus…

  Lire…