SHARE

Après avoir ingéré par erreur un mauvais médicament, 17 enfants espagnols ont vu apparaître sur leurs corps d’étranges poils. Cette pilosité anormale, surnommée le syndrome du “loup-garou”, inquiète les autorités.

Des enfants “loups-garous” recouverts de poils

C’est en juin que plusieurs parents ont donné l’alerte.

Plusieurs enfants, dont des bébés, avaient développé une pilosité “anormale” après avoir pris un médicament mal étiqueté et vendu comme de “l’oméprazole”, une molécule utilisée contre les reflux gastriques.

Après avoir enquêté, les autorités ont découvert que les boîtes contenaient en réalité du minoxidil, un médicament utilisé contre la chute de cheveux.

“Ce médicament a été introduit par erreur dans un emballage intitulé “oméprazole””, a la ministre de la Santé Maria Luisa Carcedo à des journalistes.

Cette erreur médicale proviendrait du laboratoire FarmaQuimica, basé à Malaga, où le principe actif a été mal étiqueté pour une raison qui reste à déterminer.

Un porte-parole du ministère a indiqué à l’AFP que 17 cas atteints du “syndrome du loup-garou” avaient été…

  Lire…