SHARE

Les patients opérés le jour de l’anniversaire du chirurgien auraient 23 % de risques supplémentaires de décéder des suites de l’opération. Des facteurs extérieurs influeraient sur la qualité des décisions prises ce jour-là.

6,9% de chance de plus de mourir

Quoi de plus normal que d’avoir la tête ailleurs le jour de son anniversaire ? Mais pour un chirurgien, cela peut parfois poser problème. En effet, le risque de mortalité un mois après une intervention chirurgicale, augmente si l’opération est menée le jour anniversaire du médecin.

Une étude du British Medical  Lire…