SHARE

Le glyphosate n’en finit pas de faire parler. Le 12 juillet, 88 ardéchois ont déposé plainte auprès du parquet de Privas. Ce dépôt de plainte fait suite à la découverte, dans leurs urines, de taux élevés de cet herbicide.

88 ardéchois ont porté plainte vendredi 12 juillet pour “mise en danger de la vie d’autrui”, “tromperies aggravées” et “atteinte à l’environnement“. En cause ? Le glyphosate, ce désormais très célèbre désherbant, présent dans le Roundup de Monsanto.

Leur plainte intervient après la découverte, dans leurs urines, de traces de l’herbicide. Les 88 ardéchois souhaitent désormais comprendre comment ils ont été contaminés ou comment du glyphosate a pu se retrouver dans leurs urines et, par conséquent, dans leur sang. Leur surprise fut grande à la découverte des résultats d’analyse, notamment parce que certains confient manger des aliments issus de l’agriculture bio.

Les motifs des plaintes ne se limitent pas à déterminer les causes de la contamination. Ils…

  Lire…