SHARE

La consommation de tabac, même stoppée avant la grossesse, peut avoir des conséquences sur le fœtus. Le placenta garderait en mémoire les méfaits du tabac. Ce sont les conclusions récentes des chercheurs de l’Inserm, du CNRS et de l’Université de Grenoble Alpes (UGA). Le tabagisme augmente le risque de grossesse extra-utérine et le retard de croissance du fœtus.

Première place peu enviée

La France a un triste record. Celui du taux le plus élevé d’Europe de femmes enceintes fumant toujours au troisième trimestre de leur grossesse (17,8%). Un …  Lire…