SHARE

Dans un nouveau communiqué l’ANSM annonce le lancement une consultation publique afin de renforcer la mise en garde sur le surdosage du paracétamol et les risques de lésions irréversibles au foie. 

Disponible sans ordonnance avec un prix abordable, le paracétamol est l’antalgique le plus vendu en France. Malgré tout ce n’est pas parce qu’il est en vente libre qu’il ne représente aucun danger. Une mise en garde souvent repétée, que l’ANSM souhaite de nouveau souligner pour cette rentrée. Dans un communiqué du 20 août 2018, elle explique vouloir renforcer les informations “sur les boîtes de médicaments afin de sensibiliser les patients et les professionnels de santé sur les risques hépatiques liés au mésusage du paracétamol”.

Paracétamol : la surdosage première cause de greffe du foie en France

Afin d’alerter la population sur les risques encourus liés au mésusage du paracétamol, l’ANSM annonce dans un communiqué le lancement d’une consulation publique le 30 septembre 2018 prochain. En 10 ans la consommation du paracétamol aurait augmenté de 53% selon l’institution. “Le paracétamol est une molécule qui après son ingestion est transformée par le foie en…

  Lire…