SHARE

A Bordeaux, Perpignan et Brive, des tentes ont été montées le week-end dernier pour faire face à l’afflux des patients aux urgences. A quoi sert ces tentes nommées « poste médical avancé »? On fait le point.

Accueillir décemment les patients

Au centre hospitalier de Perpignan, François Sanchez, représentant du personnel, tire la sonnette d’alarme. «On est arrivé à un point de non-retour, on n’a plus les moyens d’accueillir décemment les patients», explique-t-il à l’AFP. Depuis dimanche 6 février, l’hôpital manque de lits alors que les patients continuent d’arriver aux urgences.

A lire aussi –

  Lire…