SHARE

Une équipe de microbiologistes de l’Université de la Sarre viennent de déterminer pourquoi les germes hospitaliers se lient plus fortement à certaines surfaces qu’à d’autres. Les chercheurs ont étudié l’adhésion de la bactérie pathogène Staphylococcus aureus à différentes surfaces. Ce germe est le plus souvent identifié en cas d’infection nosocomiale.  Lire…