SHARE

Anticancéreux, vaccins, antibiotiques… depuis quelques mois, la liste des traitements indisponibles en pharmacie et dans les hôpitaux français ne cesse de s’allonger, faute d’approvisionnement. Voici les médicaments concernés.

En France, la pénurie de médicaments atteint des niveaux sans précédent : l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) explique en effet avoir reçu pas moins de 530 signalements de traitements en rupture de stock ou en difficultés d’approvisionnement en 2017, par rapport à 44 en 2008. Anticancéreux, vaccins, antibiotiques, anesthésiants… Selon l’Ordre national des pharmaciens, en septembre 2018, 431 médicaments manquaient à l’appel dans les pharmacies et les hôpitaux, au grand dam des patients.

Pénurie de médicaments : qui est concerné ?

Mais qui est concerné exactement ? En premier lieu, les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, qui sont au nombre de 150 000 en France : le Sinemet, un antiparkinsonien “utilisé par plus de 40% des malades” selon Le Parisien, est en rupture de stock. Patients et médecins tirent la sonnette d’alarme. Certains…

  Lire…