SHARE

Selon le rapport Euro-Peristat qui est issu d’un projet européen coordonné par l’Inserm et qui rassemble les statistiques de  31 pays sur la santé périnatale en 2015, la mortalité autour de la naissance est globalement basse en France, comme dans d’autre pays européens. Toutefois, ce qu’il apparait, c’est que la mortinatalité (enfants mort-nés) atteint un taux qui reste tout de même élevé en France avec 3 décès pour 1000 naissances. La mortalité néonatale, (décès dans le 1er mois) quant à elle est de 2,4 décès pour 1000 naissances.

Enfant mort-né : quelle  Lire…