SHARE

D’après une étude randomisée publiée le 3 novembre, une supplémentation en vitamine D permettrait de diminuer les symptômes de la dermatite atopique (ou eczéma) sévère. Très fréquente, cette affection cutanée inflammatoire chronique touche environ 15 % des enfants. Elle se manifeste par poussées, avec l’apparition de plaques rouges prurigineuses, sèches et irritées. Cette nouvelle étude pourrait permettre d’améliorer les traitements, actuellement limités le plus souvent à un dermocorticoïde local à appliquer sur les lésions.

La vitamine D renforce la …  Lire…