SHARE

En France, la mauvaise haleine, ou halitose, perturbe le quotidien de près de 2 personnes sur 10. En cause, dans la majorité des cas, un déficit de l’hygiène bucco-dentaire, souvent amplifié par l’ingestion d’aliments fortement odorants. On le sait moins, un état de stress peut aussi engendrer de mauvaises odeurs dans la bouche.

Les origines bucco-dentaires de la mauvaise haleine

La mauvaise haleine survient souvent à l’âge adulte, avec la persistance de gênes bucco-dentaires, conséquence de brossages ou de détartrages incomplets. Une simple visite chez le chirurgien-dentiste permet alors de résoudre le problème. L’occasion pour le praticien de diagnostiquer d’autres facteurs aggravants, comme des infections au niveau des gencives, des caries ou des abcès mal soignés.


L’alimentation, cause sournoise de la mauvaise haleine

Certaines substances alimentaires, comme la caféine, l’alcool ou les épices, certains régimes amaigrissants, riches en protéines et pauvres en fibres, voire les effets secondaires de certains médicaments, peuvent aussi provoquer des odeurs ponctuellement indésirables dans la bouche. Ici, la difficulté sera de parvenir à identifier le ou les « responsables », avant de les éliminer un à un de son alimentation…


Du stress à la prolifération bactérienne

On…

  Lire…