SHARE

L’Agence nationale du médicament annonce que 64 nouveaux lots de Valsartan sont rappelés, faisant suite aux premiers rappels entrepris cet été en raison d’impuretés retrouvées dans la substance active.

La liste n’en finit plus de s’allonger. Après des premiers rappels en juillet 2018 puis en novembre 2018, l’Agence nationale du médicament (ANSM) annonce dans un communiqué du 20 décembre que 64 lots supplémentaires de Valsartan® sont rappelés, “à titre de précaution”. “Ce rappel concerne l’ensemble des lots du laboratoire Arrow” précise l’Agence, soit 6% du marché français actuel. Les médicaments doivent être retirés de la vente “en raison de l’identification de la présence éventuelle d’une impureté dans ces lots”. 

Deux impuretés “probablement cancérogènes” mises en évidence

L’Agence européenne du médicament (EMA) à l’origine du signalement effectué l’été dernier avait indiqué qu’une première impureté a été retrouvée dans la substance active du médicament fabriquée par la société chinoise Zhejiang Huahai Pharmaceuticals. Cette impureté est la N-nitrosodiméthylamine (NDMA), substance classée comme…

  Lire…