SHARE

L’occlusion intestinale chez le chat fait partie des urgences vitales requérant l’intervention immédiate d’un vétérinaire. Comment reconnaître ce type de pathologie ? De quelle prise en charge fait-elle l’objet ?

Occlusion intestinale chez le chat : les signaux d’alerte

 

L’occlusion constitue une véritable urgence vétérinaire pour l’animal car elle se caractérise par un arrêt total du transit intestinal. Celle-ci peut être d’origine mécanique ou obstructive. Dans les deux cas, l’occlusion va générer des signes cliniques caractéristiques qui doivent pousser le maître à consulter un vétérinaire dans les plus brefs délais :

– des vomissements fréquents ;

– une perte d’appétit ;

– des selles liquides ;

– du sang dans les selles ;

– de la fièvre ;

– des douleurs abdominales ;

– une toux générée par le réflexe de régurgitation…

Lorsque l’obstruction est haute dans le tube digestif, les symptômes sont assez violents. Inversement, une occlusion basse, elle, sera plus difficile à détecter précocement.

 

Occlusion intestinale chez le chat : le traitement

 …

  Lire…