SHARE

Il vous est sans doute déjà arrivé d’avoir l’œil qui saute, de sentir des tremblements incontrôlables d’une ou des deux paupières. En termes médicaux, on parle de fasciculations de la paupière pour désigner ces spasmes musculaires. De quoi s’agit-il ? Quelles sont les causes des fasciculations de la paupière ? Y a-t-il un risque de maladies cardiovasculaires ?

Fasciculations de la paupière : le symptôme de l’œil qui saute

Il peut arriver que, de manière transitoire, une ou les deux paupières se mettent à trembler, donnant le sentiment que l’œil saute. Il s’agit de microspasmes musculaires, non contrôlés ni commandités par le cerveau, qui se manifestent l’espace de quelques secondes. Dans la très grande majorité des cas, ces fasciculations ne présentent aucun signe de gravité, elles sont juste gênantes. Si à ce jour, les causes de ces fasciculations ne sont pas clairement identifiées, on a cependant cerné des facteurs de risque.

La fatigue oculaire, un facteur de risque d’apparition de fasciculations de la paupière

Parmi les facteurs à même de favoriser les fasciculations de la paupière, on note la fatigue oculaire. La fatigue oculaire se traduit par un cortège de symptômes : brûlures oculaires, picotements, rougeur des yeux, sécheresse oculaire, fasciculations. Elle intervient quand l’…  Lire…