SHARE

Les ulcères buccaux (dont les aphtes font partie) s’immiscent au sein de notre bouche et s’avèrent source d’inconfort et brûlures, surtout lorsqu’ils persistent. Vous en avez souvent ? Il semblerait que certains d’entre nous soient plus à risques. Une étude récente vient de faire le lien entre ces ulcères et la… génétique.

Avant d’arriver dans notre bouche, les aphtes seraient-ils dans nos gènes ? Il semblerait. C’est la théorie de scientifiques de l’Université de Bristol. Après avoir mené une étude auprès de 450 000 participants issus du Royaume-Uni, des USA et de l’Australie, ces experts ont pu identifier la génétique comme facteur favorisant les ulcères buccaux. « L’ulcération buccale est la maladie ulcéreuse la plus courante chez l’homme, partagent les auteurs de l’étude. Elle touche jusqu’à 25 % des jeunes adultes et une proportion plus élevée d’enfants. Les ulcères de la bouche englobent les aphtes et plaies courantes formées à la surface de la muqueuse buccale ». Les résultats de cette étude ouvrent ainsi la voie à l’élaboration de nouveaux traitements.

97 variations génétiques prédisposent aux aphtes

A ce jour, de nombreuses causes…

  Lire…