SHARE

Ce sont les autorités sanitaires suisses qui tirent la sonnette d’alarme : le Dénosumab, médicament prescrit contre l’ostéoporose pourrait provoquer des « fractures vertébrales multiples spontanées » à l’arrêt du traitement. « Quatorze cas au moins ont été signalés en Suisse romande », relate La Tribune de Genève. Si ce médicament est bien commercialisé en France, la Suisse est le seul pays, pour l’instant, à signaler ces effets indésirables.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here