SHARE

Le panaris et la mycose de l’ongle sont des infections douloureuses qu’il est important de soigner sans attendre. Un soin des ongles régulier permet de prévenir les risques infectieux au niveau des ongles des pieds et des mains.

Panaris : définition

Le terme “panaris” désigne une infection aiguë qui atteint une partie d’un doigt, plus généralement la pulpe digitale ou partie molle. Selon la zone concernée, il peut s’agir plus précisément d’un panaris pulpaire ou d’un périonyxis. Le panaris pulpaire est dû à l’infection causée par l’introduction d’un micro-organisme dans la pulpe. Il s’agit d’un panaris sous-dermique, susceptible d’évoluer vers un phlegmon ou une nécrose. Il occasionne des douleurs extrêmement vives. Le périonyxis, quant à lui, a pour cause la plus fréquente le staphylocoque doré (Staphylococcus aureus), mais cette forme de panaris est parfois imputable à un streptocoque. Le patient est atteint de fièvre et se plaint de douleurs pulsatiles, parfois insupportables au point de perturber son sommeil. Il est important de consulter un médecin sans attendre afin de limiter les risques d’aggravation, par exemple l’atteinte de l’os. Lorsque l’infection est très étendue, l’intervention…  Lire…