SHARE

La paralysie du sommeil a déjà frappé 20 % des Français. Ce trouble survient au réveil et empêche la victime de faire le moindre mouvement. Impossible de parler, de bouger ou même de cligner des paupières pendant plusieurs secondes. Comment survient ce phénomène terrifiant ? Que faire pour s’en libérer ? Entretien avec le Dr Sylvie Royant-Parola, psychiatre, spécialiste du sommeil.

La paralysie du sommeil est un trouble du sommeil qui peut survenir à l’endormissement (on parle alors d’un état hypnagogique) ou au réveil (état hypnopompique). Il dure en principe quelques secondes, voire plusieurs minutes. Ce trouble est relativement fréquent puisque 20 % de notre population en aurait déjà fait l’expérience, selon CIRCEE (Centre d’informations, de recherches, et de consultations sur les expériences exceptionnelles).

« Caractérisé par l’impossibilité de bouger ou de parler, la paralysie du sommeil est souvent associée à une sensation de présence inquiétante et à des hallucinations, partage CIRCEE. Dans ces conditions, le dormeur qui se réveille se sent complètement paralysé, incapable de bouger les membres, de parler ou de crier. L’expérience est souvent d’autant plus mal vécue que, dans les deux tiers des cas, elle s’accompagne d’hallucinations hypnagogiques visuelles ou…

  Lire…