SHARE

Comme le médecin traitant, chacun peut choisir un pharmacien correspond. Celui-ci peut, par exemple, renouveler l’ordonnance d’un traitement chronique ou modifier sa posologie. Un moyen de renforcer son rôle dans le parcours de soin. On vous en dit plus.

Coup de neuf d’un dispositif vieux de 11 ans

La notion de pharmacien correspondant existe depuis 2009. Mais le dispositif était trop lourd à mettre en place. Dimanche 30 mai, un décret simplifie ce dispositif. Les patients peuvent désormais «désigner auprès de l’assurance maladie, comme pharmacien correspondant, un pharmacien titulaire

  Lire…