SHARE

La phlébite, dont les symptômes sont facilement reconnaissables, justifie une consultation en urgence car elle multiplie les risques d’embolie pulmonaire. Il faut également prendre des dispositions avant un long voyage car phlébite et avion ne font pas bon ménage.

Phlébite (ou thrombose veineuse) : les symptômes

 

Il existe deux types de phlébites : la phlébite superficielle et la phlébite profonde. Les symptômes diffèrent selon la localisation du caillot de sang.

 

Dans le cas d’une phlébite superficielle, c’est une veine de surface qui est concernée. Elle forme une sorte de cordon induré visible. Elle est rouge et chaude. La zone alentour est enflammée et sensible, voire douloureuse. Un œdème peut même apparaître localement.

 

La phlébite profonde n’est pas visible à l’œil nu. Elle est parfois asymptomatique, notamment lorsque le caillot est de petite taille. Cette absence de symptôme retarde la prise en charge, ce qui multiplie les risques de complications. Lorsque le caillot est plus conséquent, la réaction inflammatoire occasionne différents symptômes comme une impression de chaleur dans la jambe, un œdème plus ou moins conséquent, et le membre devient dur. La…

  Lire…