SHARE

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique non contagieuse, qui se manifeste par des lésions cutanées, essentiellement chez les personnes âgées de 15 à 50 ans. Plaques rouges, démangeaisons vives et peau qui pèle en sont les principaux symptômes. S’il existe diverses formes de psoriasis (psoriasis classique, psoriasis inversé, psoriasis palmo-plantaire, psoriasis en plaques ou en gouttes), la cause de cette pathologie est unique : l’hérédité. Toutefois, à l’hérédité s’ajoutent des facteurs aggravants.

Le facteur héréditaire, cause unique du psoriasis classique comme du psoriasis inversé ou toute autre forme de psoriasis

C’est l’hérédité qui est seule en cause dans l’apparition de cette maladie inflammatoire chronique. En effet, une personne dont un des parents souffre de psoriasis (psoriasis classique ou autre forme de psoriasis) a 30 % de risques d’en être atteinte au cours de sa vie. Un risque qui augmente considérablement si les deux parents sont atteints de psoriasis et passe alors à 70 % pour l’enfant. Toutefois, la forme de psoriasis développée par l’enfant n’est pas forcément similaire à celle du ou des parents. En cause ? Un problème génétique qui conduit à une accélération considérable du renouvellement des cellules de la peau (tous les 4/5 jours, contre tous les 28 jours chez une personne non atteinte de psoriasis).

Les traumatismes locaux, des facteurs déclencheurs de psoriasis classique, palmo-plantaire ou inversé

Outre la…  Lire…