SHARE

L’apnée du sommeil toucherait 3 millions de Français. Mais seulement 860 000 sont diagnostiqués et traités avec le traitement de référence dans le domaine : le traitement par pression positive continue (PPC). Comment expliquer cet écart impressionnant ? Quelles solutions peuvent inciter davantage de personnes à se soigner ? Le point avec Myriam Benbassat Hozé, chef de produit masques et oxygénothérapie chez Philips.

L’apnée du sommeil est une affection chronique qui empêche les personnes qui en sont atteintes d’avoir un sommeil réparateur. Concrètement, leur trachée se ferme régulièrement pendant la nuit, provoquant un arrêt de la respiration pendant quelques secondes. Si ce trouble engendre fatigue et somnolence dans la journée, il peut occasionner également à long terme des AVC ainsi que des maladies coronariennes ou cardiaques.

3 millions de personnes concernées 

“Tout le monde peut être touché, y compris les enfants. Mais les personnes en surpoids ont plus de risques de développer ce trouble, tout comme les personnes de + de 65 ans qui ont 2 à 3 fois plus de risques. Les études soulignent également que les hommes sont 2 à 3 fois plus atteints que les femmes” explique Myriam Benbassat Hozé, chef de produit masques et oxygénothérapie chez Philips.

Selon plusieurs études, l’apnée du sommeil toucherait 3 millions de personnes en France, mais…

  Lire…