SHARE

Lorsqu’arrive la ménopause, la phytothérapie peut se révéler d’une grande aide pour en soulager les symptômes. En raison de ses bienfaits, la sauge fait partie des traitements naturels de la ménopause fortement prisés.

La phytothérapie de la ménopause

La phytothérapie, cette médecine alternative faisant appel aux vertus des plantes, soigne les petits bobos du quotidien, mais peut également accompagner les femmes durant cette période parfois difficile que l’on nomme ” périménopause “. Mais toujours avec l’accord préalable d’un professionnel de santé.
Certaines plantes contiennent en effet des phytoestrogènes, des estrogènes naturels contrairement à ceux de synthèse, qui compenseraient la baisse hormonale et réduiraient ainsi les symptômes désagréables tels que les bouffées de chaleur, l’hypersensibilité et les troubles du sommeil. C’est tout particulièrement le cas de l’actée à grappes, du soja et du trèfle rouge.


La sauge, une plante pour la ménopause

La sauge officinale (Salvia officinalis) est une plante dicotylédone de la famille des labiées, au même titre que la menthe, le basilic et le romarin.
Elle se compose notamment d’essences, d’estrogènes, et possède entre…

  Lire…