SHARE

Les relations sociales réduisent le risque de développer une démence. C’est le soutien de l’enfant, devenu adulte, auprès de son parent âgé, qui est mis en évidence dans un article paru dans le Journal of Alzheimer’s Disease. « Il est bien connu qu’avoir un réseau fourni de relations proches, notamment avec un conjoint et des enfants adultes, permet une réduction du risque de déclin cognitif et de développement d’une démence », souligne le Dr Khondoker, co-auteur.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here