SHARE

Incivilités, manque de temps pour exécuter leurs missions, travail non reconnu… 52 % des professionnels de santé déclarent que leur travail «génère un niveau de stress inacceptable». C’est plus que les autres professions.

Missions utiles mais manque de reconnaissance

La Mutuelle nationale des hospitaliers vient de rendre public son nouveau baromètre réalisé par Odoxa. Si 95 % des soignants interrogés ont le sentiment «de faire un travail utile» et 93 % d’exercer un job «intéressant», ils pointent également le manque de reconnaissance. En effet,

  Lire…